Gestion des players et écrans d’affichage dynamique

Les players et écrans d’affichage dynamiques sont devenus des équipements stratégiques. Ils sont généralement répartis sur tout le territoire, souvent difficilement accessibles et sans ressource de maintenance à proximité. Pour éviter le syndrome « écran noir », les dysfonctionnements et les problèmes de sécurité, il est primordial de disposer d’une solution de Device Management. Celle-ci doit notamment assurer la gestion et la maintenance des éléments critiques de ces équipements, leur sécurité, et permettre d’agir à tout moment à distance.

Caractéristiques

 

  • Déploiement et mise à jour de logiciels, mise à jour des polices,…
  • Planification et déclenchement de programme : Powershell, Script, commande système…
  • Prise en main/dépannage à distance
  • Inventaire matériels, logiciels, clés de registre, propriétés des fichiers,…
  • Prise en main/dépannage à distance des terminaux
  • Surveillance matériel/logiciels, alarmes et déclenchement d’actions associées
  • Contrôle des connexions et des réseaux, de la batterie, de la mémoire, de la CPU…
  • Security Management : Contrôle (anti-virus, applications, firewall,…), bloquer les ports USB, kiosque applicatif, activer/bloquer les mises à jour système,…
  • Transfert et synchronisation de données
  • Extraction de données : ecécution de requêtes SQL, script, web services, générations de fichiers

Cas d’utilisation

 

  • Déploiement d’un nouveau logiciel sur des players, de nouvelles polices,…
  • Mise à jour des versions déjà déployées de tout type de logiciel et programmation de l’installation (dans la nuit, au redémarrage du terminal, à une heure précise ...)
  • Pilotage des écrans au travers d’exécution de commandes RS232/RJ45 sur l’appareil pour imposer les paramètres à l’écran (source/volume/contraste...),
  • Surveillance : En cas d’un seuil fixé proche de la saturation du disque, purge automatique des fichiers obsolètes
  • Sur des écrans tactiles ou tablettes, mise en place d’un mode kiosque limitant l’accès au système d’exploitation et ne laissant accessible que les applications et paramètres autorisés
  • Blocage de l’accès aux ports USB pour sécuriser les écrans et players
  • Extraction automatique de données provenant d’une base de données ou d’une application métier, afin de visualiser ces données en temps réels sur un dashboard digital.